Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • Vers des ordinateurs 10 000 fois plus économes

    Des physiciens canadiens affirment avoir mis au point une technologie d'impression des circuits imprimés au niveau atomique grâce à un microscope à force atomique, qui permettra de réduire considérablement les appétits énergétiques des ordinateurs.    « Imaginez que la batterie de votre téléphone portable, qui tient généralement une journée, puisse fonctionner pendant une semaine car son processeur consommerait un nombre réduit d'électrons pour les calculs. La méthode de fabrication de tels circuits imprimés ressemble au fonctionnement du Braille pour les malvoyants: vous approchez une aiguille très fine de la surface et "palpez" les atomes en utilisant les forces qui existent dans toute la matière », explique Talaena Huff de l'université de l'Alberta à Edmonton (Canada). Huff et ses collègues affirment avoir réussi à adapter l'une des technologies les plus avancées d'observation du microcosme — la microscopie à force atomique — pour suivre non seulement certains atomes mais également le comportement des électrons qui les entourent.  Il s'avère extrêmement difficile de manipuler les atomes à cause des lois de physique quantique. Les simples observations d'un atome sont déjà une interaction avec lui, ce qui empêche la construction de « dessins » complexes et denses à partir d'atomes séparés.  Les scientifiques canadiens ont réglé ce problème en élaborant un algorithme spécial qui analyse les images obtenues par le microscope à force atomique, observe le mouvement des électrons et permet aux chercheurs de manipuler de manière assez flexible et précise les atomes attachés à un support d'une autre matière.  A terme, cette méthode permettra d'assembler « par atome » les circuits imprimés et créer des appareils de calcul quantiques affichant une consommation énergétique extrêmement basse ou des propriétés quantiques inédites.